Séance photo lifestyle « bulle de bonheur dans la campagne lhermoise »

Il était temps … Oui, il était temps de vous retrouver sur ce blog … Oh oui, il était bien temps de reprendre la route, l’appareil à l’épaule… Et pour fêter ces retrouvailles, je vous invite dans l’univers poétique et enfantin de Séverine, fidèle de la première heure d’Imago Animae Photographie. Pourquoi Séverine ? Pourquoi aujourd’hui ? L’explication rationnelle n’existe pas. Mais comme « Ce qui n’existe pas existe », je vais vous répondre en images en vous contant humblement cette histoire, l’histoire d’un moment partagé, une histoire de retour à l’enfance, l’histoire d’une confiance retrouvée, une histoire d’une renaissance, l’histoire de Séverine, une histoire de vie, de champs fleuris, de ballons et de rires… Une séance photo Lifestyle comme je les aime tant ! 

« Ce qui n’existe pas existe. »

Barjavel – La nuit des temps

« L’enfance trouve son paradis dans l’instant. Elle ne demande pas du bonheur. Elle est le bonheur. »   

Louis Pauwels

Pour réserver votre séance photo lifestyle ou me soumettre tout autre projet photographique, rendez-vous dans la rubrique contact

Dédicace à Serge, mon professeur, mon ami, mon second papa, mon Générale ! Tu es présent chaque jour de ma vie. Tu m’as donné les clés du Beau, du Vrai, de l’Imperceptible… De Brel à Barjavel, de George Winston à Led Zeppelin. Alors un grand Merci Serge.

2 réflexions sur « Séance photo lifestyle « bulle de bonheur dans la campagne lhermoise » »

  1. Ton rire éclate, joyeux,
    de ta gorge si jeune
    comme capsules de balsamine
    dans la chaleur
    d’un soir d’été
    et dont la brise légère
    emporte les graines délivrées.
    Ton parfum obsédant
    me rend fiévreux.
    Tu es là,
    qu’espérer de plus ?

  2. Où allais-tu ainsi, légère et triomphante
    mains ouvertes tendues vers l’horizon bleuté
    en ce jour tout nimbé d’ineffable beauté,
    de ton pas souple, ailé comme flamme ondoyante.

    Tu avais vingt printemps et ta jeunesse ardente
    piétinait sans regret la blanche ingénuité,
    la douceur naturelle et la virginité
    de ton âme si pure et toujours innocente.

    De ton regard tout neuf et dévoré d’amour
    tu balayais le monde en en faisant le tour,
    effaçant et gommant les vieilles habitudes,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.